Banque africaine d’import-export (Afreximbank) | Foire commerciale intra-africaine

IATF

Advert Space

Media Partner

Banque africaine d’import-export (Afreximbank)

Historique

La Banque africaine d’import-export a été créée à Abuja (Nigeria) en octobre 1993 par des gouvernements africains, des investisseurs privés et institutionnels africains ainsi que des institutions financières et des investisseurs privés non africains, en vue de financer, promouvoir et développer le commerce intra et extra-africain. Le capital social autorisé de la banque est de 5 milliards de dollars américains.

Le siège de la banque est au Caire, la capitale de la République arabe d’Égypte, et elle a ouvert ses portes le 30 septembre 1994, à la suite de la signature en août 1994 de l’Accord de siège avec le Gouvernement du pays hôte. Elle a des agences à Harare, à Abuja, à Abidjan et à Nairobi.

Le Plan stratégique quinquennal de la banque : IMPACT 2021

En 2017, la banque a adopté son Plan stratégique quinquennal baptisé ‘‘IMPACT 2021 : l’Afrique transformée’’. L’objectif principal de cette stratégie est de promouvoir le commerce intra-africain, faciliter le développement des exportations grâce à l’industrialisation/l’exportation de produits manufacturés et de renforcer la position de la banque en tant que chef de file du financement du commerce africain.

La stratégie vise à fournir des crédits commerciaux d’un montant de 90 milliards de dollars américains aux entreprises africaines sur une base renouvelable d’ici 2021 ; sur ce montant, 25 milliards de dollars américains devraient être décaissés sur une base renouvelable, pour soutenir le commerce intra-africain.

La banque a également adopté la stratégie du commerce intra-africain et la stratégie de développement de l’industrialisation et des exportations afin de faciliter le commerce intra-africain et promouvoir l’industrialisation et l’exportation de produits manufacturés. La stratégie du commerce intra-africain replace dans leur contexte les interventions de la banque et fournit des détails spécifiques sur celles-ci quant au financement et à la facilitation du commerce.
 

Les trois piliers de la Stratégie du commerce intra-africain : Créer, connecter, délivrer

Les piliers du Plan stratégique quinquennal d’Afreximbank sont les impulsions qui sous-tendent la foire commerciale intra-africaine 2018.

Créer : soutenir la production de biens et de services qui peuvent faire partie du commerce régional. Cette Stratégie vise à renforcer la capacité d’expansion de la production et de transformation, en mettant l'accent sur la production agricole, l'agro-transformation, les produits manufacturés et les services.

Connecter : la Banque identifiera des institutions et des agents capables “d'établir les liens nécessaires” dans la chaînes des valeurs du commerce intra-africain et de faciliter la connexion des demandes et des offres entre les marchés.

Délivrer : vise à faciliter la fourniture de réseaux de distribution efficaces et rentables sur le continent. Il s’agit notamment de la création de logistique du transport, de services de stockage et de paiement, ainsi que d’arrangements financement-acheteurs qui permettront d'accélérer la circulation des biens et des services vers les acheteurs, créant ainsi un marché.

La vision d’Afrexim est d'être la Banque de financement du commerce en Afrique. Sa mission est de favoriser une expansion, une diversification et un développement constants du commerce africain tout en opérant comme une institution financière de référence, lucrative, socialement responsable et un centre d'excellence en matière de commerce africain. La foire commerciale intra-africaine 2018 est l’une des nombreuses interventions stratégiques initiées par Afreximbank en vue de remplir sa mission et sa vision.

Pour des informations plus détaillées sur Afreximbank consultez: www.afreximbank.com

Banque africaine d’import-export (Afreximbank) | Foire commerciale intra-africaine

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.